Ouest-France

Un des gros points de l’ordre du jour du conseil municipal du 13 mai était le vote des subventions attribuées aux associations et aux écoles pour un montant total de 148 082 €. 84 994 € aux associations sportives. Subventions versées en fonction de leurs demandes pour aider au fonctionnement, à la formation des bénévoles, à l’animation, à l’emploi d’un salarié où encore aux déplacements. 27 610 € aux associations culturelles. 7 080 € aux associations à vocation spécifique.

Bernard Foricher, maire à l’époque et Françoise Joncqueur son adjointe à la culture, ont décidé, en 2004, de présenter la candidature de la ville de Saint-Renan (Finistère). La commune a intégré, la même année, ce réseau qui met en valeur les petites villes françaises.L’association Les plus beaux détours de France publie, cette année, la 26e édition de son guide.

Le festival des Arts du papier se déroulera pendant onze semaines, du mardi 16 avril au samedi 29 juin.

Le Centre communal d’action sociale (CCAS), à Saint-Renan (Finistère), apporte son soutien aux familles et aux personnes en difficulté. Bilan de l’année 2023 et tour d’horizon des projets à venir, avec le maire, Gilles Mounier, et Claudie Arzur, première adjointe en charge des solidarités.Quel est le rôle du CCAS auprès des Renanais ?Gilles Mounier : À Saint-Renan (Finistère), l’action sociale est animée par la volonté d’apporter un soutien aux familles, mais aussi aux personnes les plus fragiles.

Établi dans un contexte général en évolution, inflation, conséquences des conflits en cours, le budget 2024 de Saint-Renan (Finistère) a fait l’objet de remarques de la part du groupe d’opposition le Nouvel Élan, vendredi 29 mars 2024, lors du conseil municipal. Le taux des taxes directes reste inchangé.L’année 2023 aura été marquée par l’inflation. Les dépenses de fonctionnement augmentent de +10,8 %, contre 6,3 % pour les recettes.

Deux conventions ont été approuvées avec la Région et le Département pour la création de trois arrêts de cars. Un sera dénommé Kerzouar et situé rue de Brest, en bas de la rue d’Armorique.

Le conseil municipal s’est tenu, lundi 26 février, en mairie. Le débat d’orientation budgétaire en a été le point principal. Pour financer les futurs investissements, un emprunt de 3 000 000 € sera contracté cette année.Suzanne Noll, adjointe aux finances, a présenté et commenté le rapport de l’année 2024.

Après quatre ans d’absence, le salon des créateurs verriers fait son retour à l’espace culturel pour sa 17e édition.Nous ne l’avions pas programmé en raison des incertitudes liées à la crise sanitaire des dernières années et aussi parce qu’il fallait avoir un nombre d’exposants suffisamment important, pour que ce soit intéressant d’envisager sa tenue , ​a déclaré Gilles Mounier, maire, lors de la présentation du programme du salon.Cet évènement, qui se déroulera les 17 et 18 février, est un des rares de ce type en Bretagne.

À Saint-Renan, les travaux au centre de loisirs de Ty Colo sont réalisés en deux phases : une première pour la partie extension qui sera livrée pour la fin de l’année et la deuxième qui concerne la rénovation de la partie existante. « Il n’y a pas de fermeture, nous gardons l’activité du centre. Nous déplacerons les activités dans la nouvelle extension le temps de la rénovation », précise le maire, Gilles Mounier.École du Petit-PrinceL’école, actuellement située rue du Général-de-Gaulle, va déménager...

Dynamisme économique, démographie, urbanisme, animation de la ville, solidarité, focus sur quelques-uns des sujets abordés par le maire de Saint-Renan (Finistère), Gilles Mounier, lors de la cérémonie des vœux pour 2024.Dynamisme économiqueLe maire a tout d’abord a évoqué le contexte dans lequel le pays a été amené a évolué et ses conséquences économiques sur l’inflation, en particulier l’énergie. Il a cependant loué le dynamisme économique de la ville. « Bienvenue aux nouveaux commerçants récemment installés.

Pages