e-mail icon
Facebook icon
Twitter icon
Google icon
LinkedIn icon
Yahoo! icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Newsvine icon
Pinterest icon
Technorati icon

Ouest-France

Les premières vaccinations auront lieu lundi 18 janvier 2021, à l’espace culturel de Saint-Renan (Finistère). En effet, à la suite de la demande de l’ARS (Agence régionale de santé) et de la préfecture le lundi 11 janvier, les professionnels de santé du Pays d’Iroise, soutenus par la mairie de Saint-Renan et la Communauté de communes du pays d’Iroise (CCPI), se sont organisés pour mettre en place un centre de vaccination à l’espace culturel.

Beaucoup d’animation, parmi la vingtaine de bénévoles présents mercredi dans la salle des cérémonies de la mairie pour l’agrafage du premier numéro du Saint-Renan Actualité (SRA) de l’année 2021. « En effet, c’est le 500e numéro du SRA, dans une nouvelle version, avec une présentation plus moderne, tout en restant claire et lisible par tous », indique Denis Briant, adjoint à la communication.Créé en 1973, sous le mandat d’André Cheminant, le SRA, après quelques tentatives, n’a réellement pris son rythme mensuel qu’en 1975. « Le SRA est devenu, au fil des an

Gilles Mounier, maire de Saint-Renan (Finistère), a présenté ses vœux, aux Renanaises et aux Renanais, en direct sur internet samedi soir 2 janvier 2021, depuis la salle de l’Amphi.Configuration inhabituelle pour la traditionnelle cérémonie des vœux cette année.

Dans un partenariat entre la CCPI et les CCAS, une collecte de denrées non périssables est organisée les 27 et 28 novembre À l’occasion de la grande collecte nationale, les Banques alimentaires font appel à la solidarité et à la générosité du public.

Les services techniques de la Ville ont réceptionné, lundi, un nouveau chargeur élévateur télescopique, livré par la société Case NSO. « C’est un investissement de 79 800 €. Ce nouvel engin vient remplacer un tracteur agricole, dont la reprise pour 12 000 €, a permis cette acquisition qui améliorera et facilitera le travail des agents, dans des conditions de sécurité optimale. Les différents accessoires livrés avec l’outil permettront d’assurer une polyvalence dans leurs interventions », indique Gilles Mounier, maire.

La gestion du marché de Saint-Renan (Finistère) ayant été confiée à la police municipale, un troisième agent a été recruté pour assurer cette mission. L’arrivée d’Arnaud Coadou permet à l’équipe d’être plus présente sur le terrain.À la suite du départ de Valérie Pasquier, régisseuse du marché de Saint-Renan (Finistère), la municipalité a décidé d’en confier la gestion à la police municipale. Le recrutement d’un nouvel agent a donc été décidé. Il s’agit d’Arnaud Coadou, 43 ans, ancien gendarme, arrivé depuis 10 ans à Saint-Renan.

La salle inaugurée en septembre, vient d’être mise à disposition des associations et des écoles utilisatrices. Un planning sera dressé pour faciliter l'accès à tous aux infrastructures.En 2008, la municipalité avait fait le choix de construire une 4e salle de sport, en réponse à la forte demande des associations. Dans cette optique, en 2013, elle avait créé un partenariat avec le conseil départemental dans le cadre de la construction du futur collège Simone-Veil, dont la livraison est prévue pour la rentrée 2021....

Mercredi, à l’école du Petit-Prince, plusieurs membres de l’association Prodem sont venus prendre livraison de matériel scolaire : tables, chaises, tableaux, et des lits pour enfants qui n’étaient plus utilisés depuis longtemps.

Le cimetière compte actuellement cinq carrés : A, B, C, D et E, soit 1 270 emplacements. Les cavurnes se trouvent essentiellement dans les carrés A, B et C. Le cimetière dispose également d’un jardin du souvenir pour disperser les cendres des défunts et d’un espace cinéraire de 158 cases dans les deux columbariums.1 480 places supplémentaires« Le dernier carré ayant été construit en 1990, il devenait nécessaire d’en développer un nouveau », indique Gilles Mounier, le maire.

Malgré la matérialisation de places de stationnement minute, la rotation des véhicules devant les commerces reste insuffisante. La Ville et l’Association des commerçants renanais (UCAR) ont donc mis en place une charte de stationnement à destination des commerçants, artisans et professions libérales, ayant leurs établissements en centre-ville. L’objectif est de laisser les places situées dans les rues commerçantes à la disposition de la clientèle.

Pages