e-mail icon
Facebook icon
Twitter icon
Google icon
LinkedIn icon
Yahoo! icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Newsvine icon
Pinterest icon
Technorati icon

Le Télégramme

Comme après chaque élection municipale, la traditionnelle visite des infrastructures de Saint-Renan a été organisée par les élus. Les conseillers se sont réunis, samedi dernier, autour du maire,Gilles Mounier, et de ses adjoints, qui ont présenté et expliqué au groupe les chantiers finalisés ou en cours. « Cette journée a pour objectif de réunir les conseillers afin de revoir ou découvrir pour les nouveaux élus les différents sites communaux ou communautaires », précise le maire, Gilles Mounier.

Denis Briant, originaire de Milizac, s’investit au sein de l’équipe municipale renanaise depuis 2014.Denis Briant est le nouvel adjoint à la communication, l’information, l’innovation du service public, à l’état civil et aux élections.

Saint-Renan Animations propose, jusqu’au 13 septembre, une exposition gratuite intitulée « Sculpture contemporaine », sur deux sites du centre-ville, à la Galerie Notre Dame et au jardin de la coulée verte (près de la médiathèque). Pendant tout l’été, quinze artistes de l’association Sculpteurs de Bretagne exposent plus de 62 œuvres (51 à la galerie et onze en extérieur).

Un jeune élève de grande section de l’école maternelle Le Petit-Prince, à Saint-Renan, a été testé positif au Covid-19, jeudi 11 juin. Pour autant, l’établissement ne ferme pas.Un élève de l’école maternelle Le Petit-Prince, à Saint-Renan, a été déclaré positif au Covid-19.« Il ne présente plus de symptômes et reste placé en quatorzaine à son domicile », rassure le maire, Gilles Mounier. « Les élèves de sa classe et la famille présents à proximité de l’élève, ne portant pas de masque, ont tous été testés négatifs dans la foulée.

Suzanne Noll est la nouvelle adjointe au maire pour les finances. À 29 ans, native du nord de la France mais originaire de Bretagne, elle est la benjamine du nouveau conseil municipal. L’occasion de s’entretenir avec cette jeune élue ambitieuse et dynamique.Quel est votre parcours ?« J’ai fini mes études supérieures d’actuariat à l’université de Brest (Euria), spécialisée en banque-assurances. Je travaille depuis 2015 à Nantes auprès d’une société de conseils financiers.

Le camping municipal de Saint-Renan de 70 emplacements rouvre ses portes du 15 juin au 15 septembre.Afin d’assurer le bon fonctionnement du camping municipal, quatre saisonniers ont été recrutés par la municipalité. Ils accueilleront les campeurs et répondront à leurs besoins. Ces quatre agents, Élise Le Corre et Mathieu Dussort, du 15 juin au 31 juillet, et Kelyan Verven et Alice Pichon, du 1er août au 15 septembre, étudiants dans des domaines liés au tourisme, ont découvert mercredi le fonctionnement du camping sur site et ont été informés de leurs différentes missions.

Face à la crise sanitaire, les pouvoirs publics se mobilisent pour soutenir les acteurs économiques au travers de dispositifs d’aides financières. La municipalité de Saint-Renan soutient les commerces de proximité sous la forme de convention avec l’Union des commerçants et artisans renanais (Ucar), avec un dispositif voté lors du conseil municipal du 29 mai. Il permet aux commerçants et artisans renanais la réalisation d’une vidéo promotionnelle.

Le maire Gilles Mounier et Fabienne Dussort, adjointe aux affaires scolaires, ont réuni l’ensemble des agents municipaux travaillant pour les écoles sur le temps scolaire ou périscolaire : animateurs, Atsem, agents de restauration et d’entretien, qui sont très sollicités depuis le début de la crise sanitaire. Les structures d’accueil liées à l’enfance de la ville sont restées ouvertes, notamment pour accueillir les enfants des personnels soignants.

Le conseil municipal s’est réuni vendredi à l’Espace culturel, avec le respect des règles de distanciation dues à la crise sanitaire en vigueur.Délégations de pouvoirsLes élus ont voté les délégations de pouvoirs au maire Gilles Mounier, devant simplifier la gestion des affaires courantes.

Les commerçants non alimentaires ont repris leur place au marché de Saint-Renan, samedi, à la suite de la décision du maire, Gilles Mounier, de les réintégrer progressivement après le déconfinement.Parmi eux, Claudine Le Lay, de L’Hôpital-Camfrout, a retrouvé son emplacement habituel en face de la mairie, pour la vente de chapeaux et autres couvre-chefs.

Pages