e-mail icon
Facebook icon
Twitter icon
Google icon
LinkedIn icon
Yahoo! icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Newsvine icon
Pinterest icon
Technorati icon

Revue de presse

Maire, adjoints, conseillers municipaux et quelques membres du personnel communal étaient présents mercredi midi, à l’espace culturel, pour accompagner les 305 aînés de la commune venus assister au repas des aînés offert par le Centre communal d’action sociale (CCAS).

Gilles Mounier, le maire de Saint-Renan, proposera au prochain conseil municipal d’installer une nouvelle conseillère : Christine Cloâtre. Elle prendra la place de Chantal Sève, qui a démissionné, pour raisons personnelles, de ses fonctions d’adjointe et de conseillère municipale, début octobre.Depuis avril 2014, Chantal Sève occupait les fonctions d’adjointe au maire, déléguée à l’information, la communication, l’affichage, l’état-civil et les élections. Gilles Mounier lui a rendu hommage : « Je tiens, au nom de la municipalité, à la remercier chaleureusement pour le travail effectué.

La ville de Saint-Renan investit. Lors du dernier conseil municipal, les élus ont voté l’achat d’une parcelle près du rond-point de Pontavennec. Dans le même temps, un immeuble inoccupé du centre-ville a été vendu.Deuil national oblige, le maire, Gilles Mounier, a tenu à observer une minute de silence en mémoire du président Jacques Chirac à l’ouverture du conseil municipal de lundi.Travaux-Urbanisme. Les élus ont voté pour l’acquisition de trois parcelles situées en bordure du rond-point de Pontavennec, qui appartenaient alors au Conseil départemental.

Au fur et à mesure des travaux et des renouvellements, la ville de Saint-Renan élimine les vieilles lampes pour les remplacer par des leds. « Les leds ont des atouts techniques permettant d’assurer un confort d’éclairement », indique Gilles Mounier, maire.

Samedi, la municipalité organisait avec les associations Brest 44 et le Souvenir français une cérémonie aux monuments aux morts pour célébrer le 75e anniversaire de la libération de Saint-Renan. Devant de nombreux patriotes, les autorités se sont succédé pour rendre hommage aux libérateurs de la ville, les Forces américaines et françaises de l’Intérieur (FFI), et les nombreuses victimes.Un défilé militaire au milieu du marchéAuparavant, plusieurs véhicules militaires d’époque étaient exposés place Guyader.