e-mail icon
Facebook icon
Twitter icon
Google icon
LinkedIn icon
Yahoo! icon
Del.icio.us icon
Digg icon
MySpace icon
Newsvine icon
Pinterest icon
Technorati icon

Le Télégramme

Quoi de meilleur que de déguster une galette des Rois faite maison, de jouer au bowling et de s’amuser à la patinoire ? Les vacances de Noël sont achevées, et la Maison de la jeunesse se tourne maintenant vers le séjour en Haute-Savoie, en février, et, plus largement, vers les vacances d’hiver.Vendredi, une dizaine d’adolescents âgés de 12 à 14 ans se sont retrouvés à la Maison de la jeunesse de Saint-Renan, place Guyader, pour préparer et cuisiner des galettes des Rois, selon tous les goûts.

La cérémonie des vœux du maire de Saint-Renan s’est tenue samedi, à l’espace culturel. L’occasion de donner les chiffres-clés de la commune et de rappeler les grands chantiers qui vont s’achever en 2019 : extension de l’espace culturel (l’Amphi), nouvelle salle de sports de Trévisquin, musée rénové…Samedi, à l’espace culturel, le maire de Saint-Renan, Gilles Mounier, a présenté ses vœux aux nombreux Renanais présents, aux personnalités et aux élus des communes environnantes et de la municipalité, qui ont contribué à la réussite des actions menées.

De l’accompagnement scolaire est proposé par la Ville, depuis 2006, aux enfants inscrits en garderies périscolaires dans les trois écoles primaires de Saint-Renan. Les enfants sont épaulés par des bénévoles, jamais assez nombreux. Aussi un appel est-il lancé aux personnes volontaires et disponibles.Les membres élus de la commission jeunesse de la municipalité et les représentants des écoles de Saint-Renan ont réuni, la semaine dernière, les bénévoles qui œuvrent, dans le cadre de l’accompagnement scolaire, au profit des élèves des écoles primaires de la commune.

L’année 2018 prend fin. L’occasion de revenir sur les faits marquants qui ont ponctué la vie communale. Saint-Renan Animations, les associations et autres se sont encore impliqués pour divertir et satisfaire tous les goûts et les tranches d’âges.Pour aider l’association brestoise Halte au cancer, le marcheur Goulven Elégoët a réalisé, à 70 ans, l’exploit de l’année à Saint-Renan, en parcourant 2 180 km en un mois.

Après les lacs de Ty Colo, de la Comiren et de Pontavénec, des travaux ont été entrepris sur l’ensemble des rives du lac de Tréoualen (La laverie), permettant aujourd’hui d’en faire le tour. En partenariat avec Pays d’Iroise Communauté et dans le prolongement des travaux de reméandrage de la rivière de l’Aber-Ildut, un sentier a été réalisé entre le cours d’eau et le lac. Au Nord-Ouest, une ancienne digue a été défrichée et réaménagée entre la prairie et le chemin de Tréoualen.

Le conseil municipal de Saint-Renan s’est réuni lundi.Travaux-urbanisme : Zac de Pen-ar-C’hoat. Les élus ont validé le protocole d’accord en vue de l’acquisition du foncier nécessaire à la réalisation d’une Zone d’aménagement concertée (Zac) à Pen-ar-C’hoat. Les élus du Nouvel Élan (opposition) se sont abstenus.

Le conseil municipal de Saint-Renan avait lieu ce lundi. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour, notamment les tarifs communaux ainsi que le règlement intérieur des services.Le maire, Gilles Mounier, a précisé en début de séance que la refonte de la chaufferie de l’Espace culturel avait été réalisée par la société Missenard Quint pour un montant de 41 880 €.Règlement intérieur. Les élus ont adopté la mise en œuvre du règlement intérieur au 1er décembre 2018 pour les services municipaux, le centre communal d’action sociale et la caisse des écoles.

Depuis plusieurs mois, la municipalité a entrepris plusieurs travaux au complexe du Saint-Renan Tennis-club : rénovation des sanitaires, reprise de l’étanchéité et nettoyage de la toiture, remplacement des appareils de chauffage, etc. Depuis quelques jours, le système d’éclairage a été, pour cause de vétusté, remplacé par l’installation de 28 projecteurs LED sur les courts un et deux.

Onze adolescents de la Maison de la jeunesse se sont déplacés, vendredi, au Parc d’attractions de la Récré des Trois-Curés, à Milizac, dans le cadre du programme proposé du menu « Même pas peur ». Les jeunes, déguisés, ainsi que les animateurs ont pu apprécier les animations sur le thème d’Halloween : cinéma dynamique et labyrinthe avec des clowns horrifiants. Certains ont même dû faire demi-tour et d’autres n’ont pas réussi à réaliser ces animations. Il fallait vaincre sa peur !

Pas le temps de s’ennuyer durant les vacances. Le programme concocté par le service enfance jeunesse de la Ville aura été apprécié des jeunes pendant les vacances scolaires. L’Accueil de loisirs sans hébergement (ALSH), à Ty-Colo, est municipal, géré par le Centre communal d’action sociale et accueille les enfants âgés de 3 ans à 11 ans.Pendant les vacances de la Toussaint, l’accueil de loisirs a rassemblé quotidiennement, en moyenne, une cinquantaine d’enfants.

Pages